Il y a quelques jours je suis allée chez l’ophtalmologiste. Cela faisait un peu plus d’un an que je sentais bien que ma vue n’était plus au top, de près surtout. Mais j’ai résisté à prendre RV chez l’opthalmo, m’inventant mille excuses plus ou moins valables.

La vraie et seule raison à ma résistance, c’est que je ne voulais pas regarder en face que ma vue avait baissé et que j’avais besoin de lunettes (traduis : « je suis en train de vieillir et je ne l’accepte pas »)

En passant, prendre rendez-vous pour mes enfants n’a pas été un souci durant cette période. Cqfd.

Il y a 6 mois, j’ai commencé à avoir mal à la tête régulièrement, des vertiges, et surtout l’impression de ne plus rien voir du tout.

J’ai pris rendez-vous, enfin. 6 mois d’attente plus tard et un million de remarques de mon mari plus tard (« tu as attendu beaucoup trop longtemps, je te l’avais dit, etc. »), me voilà en consultation.

J’y suis allée le moral dans les chaussettes et l’angoisse à la gorge, je m’attendais à me faire enguirlander et surtout j’avais peur qu’on me dise que limite j’étais en train de devenir aveugle.

Eh bien figure-toi qu’il n’en a rien été ! Il s’est avéré que mes yeux souffrent surtout de fatigue ! (je vais porter des lunettes, mais juste pour voir de près, de loin ma vision est nickel)

J’ai bombardé l’ophtalmologiste de questions, ne comprenant pas et sa seule réponse a été : « reposez-vous Madame, et ça ira bien mieux ».

What ? Ce serait aussi simple ?

Tout cela pour te dire que cet épisode m’a obligée à porter mon attention sur le fait de prendre soin de soi, de moi.

Dans cet article, je t’invite vraiment à te poser cette question : est-ce que tu prends soin de toi ? et à y trouver des réponses 😉

# Prendre soin de soi, ça veut dire quoi ?

Cette question peut paraître anodine et pourtant elle est importante. On peut avoir l’impression de prendre soin de soi alors qu’en fait on occulte toute une partie de notre être.

Prendre soin de soi s’envisage de manière holistique.

En tant que femme, tu n’es pas seulement un corps, un coeur, une tête, une âme, tu es tout cela à la fois et tu ne peux pas axer le soin personnel seulement sur une partie et négliger les autres.

Pourtant, c’est ce qu’on fait toutes, à quelques rares exceptions près.

Dans ton entourage, tu connais certainement des femmes férues de sport, qui passent des heures par semaine à courir, à la salle de muscu… Quid de leur développement spirituel par exemple ?

Pour d’autres encore l’alimentation et la façon de se nourrir va prendre la place numéro 1 et prendre beaucoup de temps. Pour certaines ce sera leur art, ou leur créativité, etc.

Nous concevons facilement qu’on doit se sentir bien sur tous les plans : physique, émotionnel, mental et spirituel, énergétique aussi.

Mais nos journées à toutes ne font que 24 heures, et que pas mal de ces heures-là sont occupées par le travail, la famille, le conjoint, les enfants, le quotidien etc.

Au final il ne reste que peu de moments que nous pouvons réellement nous consacrer.

Et pourtant, si tu négliges un des pans du self-care, il y a forcément un moment où tu seras en déséquilibre et alors c’est tout ton Être qui sera déséquilibré.

# Pourquoi prendre soin de soi ?

Il est donc capital de prendre soin de soi, si on ne veut pas être dans le déséquilibre qui engendre inconfort, mal-être, maladies, dépression, mauvaise humeur, fatigue, etc.

C’est vraiment un problème que je rencontre chez de nombreuses femmes que j’accompagne (à commencer par moi ;-)) : on a du mal se mettre en priorité !

Sur notre liste de choses à faire, on va trouver toutes sortes de tâches à effectuer, et la plupart seront des tâches qui nous engagent envers les autres : conduire les enfants à leurs activités, appeler notre mère, travailler pour une association, préparer notre travail, prendre du temps pour notre conjoint, etc.

Et quand à la fin de la journée on a fait tout cela, très souvent on dresse le bilan amer qu’il nous reste des miettes, ou alors on va prendre sur notre sommeil pour finir ce super thriller, ou tricoter un peu devant une émission qu’on veut regarder depuis longtemps, ou encore aller prendre une marche parce que 10 000 pas par jour, c’est bon pour la santé (enfin, surtout celle des autres, parce que moi, je n’ai pas le temps).

Et progressivement, on puise dans ses réserves d’attention, de patience, d’amour inconditionnel, de dévouement, etc. Cela peut prendre un certain temps, surtout quand on est maman de jeunes enfants. Les femmes sont extrêmement endurantes et fortes… mais connaissent aussi leurs limites.

Alors on va s’impatienter plus vite, crier, en avoir marre, se prendre à rêver de partir sur une île déserte…

Crois-tu que ta famille et ton entourage vont profiter de ton ras-le-bol et de ta fatigue ?

Tu connais la réponse.

Très souvent on croit que prendre soin de soi est un acte égoïste et optionnel, alors que c’est exactement le contraire : prendre soin de soin est un acte de charité envers soi-même, mais aussi envers les autres.

Si tu prends soin de toi tous les jours (oui oui, tous les jours), tu seras de meilleure humeur, moins fatiguée, plus disposée, plus nourrie, plus ouverte, plus souriante, plus…

Qui y gagne dans l’affaire ? Seulement toi ?

Tu connais la réponse.

# Dresser un bilan honnête et juste

Quand tu commences à soupirer plus que de raison, et que tout t’énerve, c’est le signal qu’il y a quelque chose qui coince.

Quand tu te prends à rêver de repartir en vacances alors que tu viens juste d’en revenir, c’est qu’il y a quelque chose qui coince.

Note : je ne parle pas ici de personnes qui souffrent d’un mal-être profond et qui auraient besoin de se faire aider, je pense à des personnes un peu surmenées qui ont besoin de faire quelques changements très concrets dans leur vie pour se sentir mieux.

Ce qui est génial dans l’histoire, c’est que ton corps te parle et que tu n’as qu’à l’écouter !

Bon, ok, entendre son corps est relativement simple (quoique …) mais l’écouter est une autre histoire. Je ne vais pas reprendre mon histoire de baisse de vue, mais j’aurais évidemment dû consulter beaucoup plus tôt plutôt que d’attendre que mes yeux soient complètement épuisés.

On est toutes comme ça : tu as mal au dos (traduis : « tu en as plein le dos »), mais tu vas attendre, attendre de n’en plus pouvoir voire d’être complètement bloquée pour aller consulter un ostéopathe. Tu es en manque drastique de sommeil, tu as tiré sur la corde depuis bien trop longtemps et pourtant tu vas encore accepter d’aller dîner chez des amis ce week-end alors que franchement ton lit serait une bien meilleure option, et une petite cure de « je me couche plus tôt pendant une semaine » serait la meilleure chose à faire. Résultat tu recommences la semaine épuisée, tu est moins efficace, ronchon, impatiente, tu prends du retard …

A chaque fois que tu te négliges, c’est à dire que tu négliges d’écouter et de suivre les signaux de ton corps (maux de tête, maux de dos, mauvaise digestion, fatigue, inconfort, raideurs, maladies récurrentes, problèmes de sommeil, etc.), tu accrois le déséquilibre, tu t’abandonnes un peu plus.

Et tu t’éloignes du bonheur, du bien-être, de la joie de vivre, de la bonne santé, etc.

Sois honnête envers toi-même, dresse un bilan de tous les petits soucis de santé, moraux ou inconforts que tu ressens. Mets-le par écrit pour avoir une vision claire et juste.

Si ton bilan démontre que tu es déjà au top dans le self care, bravo, continue et encourage les autres à faire de même !

Si la liste de désagréments est longue comme le bras, ne va pas te pendre, c’est au contraire une bonne nouvelle. Tu as pris conscience d’un fait indubitable : tu t’es oubliée pendant longtemps. Et la bonne nouvelle, c’est que tu as le pouvoir de changer les choses !

Le but n’est pas de culpabiliser, mais de regarder la réalité en face.

Il n’est jamais trop tard pour changer, et le meilleur moment c’est maintenant.

# S’engager à prendre soin de soi

Ok ! Tu as pris conscience de la nécessité et des bienfaits à prendre soin de toi, tu as compris que tu as une bonne marge de progression en la matière, te voilà décidée à prendre le taureau par les cornes, mais d’un coup tu t’aperçois que ça ne va pas être aussi simple et la tâche te semble démesurée.

Considère-toi avec toutes tes particularités

La première chose à avoir à l’esprit, c’est que tu dois te montrer souple et adaptable.

Le nerf de la guerre c’est toujours le temps. Comme je te le disais, nous sommes tous égaux, nous disposons tous de 24 heures dans une journée.

Cependant les 24 heures ne sont pas tout à fait les mêmes si tu as un bébé qui ne fait pas encore ses nuits, si tu as une famille nombreuse, si tes enfants sont grands, si tu travailles toute la semaine à l’extérieur, si tu vis seule, si tu as plein d’engagements associatifs, si…

Prends en considération ta situation actuelle et non pas ta situation rêvée. Inutile en effet de t’engager à aller courir tous les jours à 17h si tu as un enfant en bas âge à la maison et que ton mari rentre à 19h.

Accepte de viser petit pour aller loin.

La vie change à chaque instant. Tu évolues, tout évolue. Ton bébé ne le restera pas éternellement, il y a toujours des moments dans la vie où tu auras moins de temps, et d’autres où tu en auras plus.

Accepte la vie comme elle vient, et ce sera beaucoup plus simple.

Prévenir vaut mieux que guérir

Comprends aussi qu’il vaut mieux anticiper que de se retrouver en plein burn out à ne même plus avoir envie de se lever le matin.

C’est pour ça que depuis des années, je suis partisante du : « un petit peu chaque jour », ou encore « un peu vaut mieux que rien ».

Personnellement, je préfère avoir une hygiène de vie quotidienne que de m’offrir un spa tous les 3 mois dans un institut de luxe. (bon, je ne cracherais pas sur le spa de temps en temps, mais tu saisis l’image ;-))

Il n’y a pas besoin d’attendre d’être comme une marmite prête à exploser pour réagir.

Considère que ton bien-être est une priorité, et que comme tu te laves les dents tous les jours, tu prends soin de toi tous les jours. C’est essentiel à ta survie, à ton bien-être et à celui de ton entourage.

Pourquoi n’y aurait-il que les enfants qui doivent faire de la musique, du sport, dormir un nombre d’heures suffisant, manger sainement, avoir des relations amicales nourrissantes, et encore du temps pour jouer ?

Toi aussi. Toi aussi.

C’est n’est pas parce que tu es adulte et responsable que tu n’as pas le droit au plaisir et au bien-être. C’est même plutôt le contraire.

Dans tous les cas, engage-toi à prendre soin de toi !

Eh eh je te vois venir, tu vas me dire que comme tu n’as pas le temps maintenant, eh bien tu prendras soin de toi plus tard.

Non non non. Mauvaise réponse.

Relis le point précédent si tu en as besoin !

Dans tous les cas, engage-toi à prendre soin de toi.

Seulement, tu vas adapter tes exigences à ton contexte de vie particulier.

L’important c’est de prendre soin de soi, même si tu n’as pas toutes tes journées pour ça. Personne n’a toutes ses journées pour ça, en tout cas les gens de la vraie vie. Personne n’a plus ou moins de temps et de disponibilité que toi, tu as ce que tu as et tu fais avec.

Ne te cache pas derrière de mauvaises excuses, même si elles semblent très bonnes 😉

Les femmes ont été formatées depuis des siècles à servir les autres au détriment d’elles-même et n’ont parfois même pas conscience à quel point c’est engrammé dans leurs cellules de veiller au bien être de tout le monde sauf du leur.

Je t’invite très fortement à lire l’article que j’ai publié sur le thème de l’engagement et de la persévérance. C’est juste en dessous.

# Concrètement, qu’est-ce que tu vas faire ?

La magie des listes

Avant de commencer à prendre soin de toi, il va déjà falloir commencer par savoir ce qui te fait du bien, te nourrit, t’apporte du plaisir.

Je t’invite, tout de suite après avoir lu cet article, à prendre une feuille. Tu la divises en plusieurs colonnes : corps, coeur, mental, esprit.

Dans chaque colonne, inscris tout ce qui te passe par la tête et qui rentre dans la catégorie « contribue à mon bien-être ». Plusieurs items peuvent rentrer dans plusieurs cases. Si des colonnes restent vides, laisse-les telles quelles, ne te triture pas le cerveau. Ça viendra plus tard. Commence par ce qui te semble le plus facile pour toi. Ne réfléchis pas trop, prends le comme un jeu.

Pour le moment inscris tout ce qui te passe par la tête, des « 2 mn de respiration en conscience » à « 2h de marche ».

La magie des couleurs et du classement

Une fois que ta feuille est remplie, je suis sûre que déjà tu te sentiras bien car tu auras déjà trouvé pas mal d’idées. Peut-être que tu en pratiques déjà plusieurs d’entre elles, mais que tu as du mal à le faire régulièrement. Peut-être que tu axes tout ton bien-être sur le corps, dans ce cas, penses à cette notion d’équilibre et vois ce que tu peux faire pour rétablir la balance tout en restant confortable.

Un esprit sain dans un corps sain.

Juvénal. environ 100 après J.C. (remarque comme ça ne date pas d’aujourd’hui !!)

Si tu es en manques d’idées, je t’en donne un petit paquet dans cet article, juste en dessous :

il est temps de sortir les codes couleurs et de classer tes items en fonction du temps, de la météo, des possibilités, des lieux etc.

Par pitié, fais simple et amuse-toi !

Par exemple, trois couleurs pour la durée (durée courte, moyenne, longue). 2 couleurs pour intérieur/extérieur. Tu peux également distinguer celles qui demandent un peu de préparation, de rangement (si tu fais de la peinture par exemple, ce n’est pas pareil que si tu dessines aux crayons de couleur, donc selon les moments il sera plus facile de faire l’un que l’autre)

Garde à l’esprit que ce travail n’a pas pour but de te compliquer la vie, mais de te la rendre plus simple, plus joyeuse, plus légère.

La magie de la simplicité

Prendre soin de soi, surtout quand on n’a pas beaucoup de temps, ça veut dire privilégier le simple, facile à mettre en oeuvre, avec des résultats concrets immédiats.

Quand prendre soin de toi fera partie de ton hygiène de vie, à tel point que ce sera devenu une routine constituée d’habitudes saines, tu pourras toujours pousser plus loin, plus longtemps, plus compliqué.

La magie des petits pas

Voilà, tu as ta liste de pratiques self care, tu es bien décidée à mettre en pratique, il reste maintenant le plus difficile à faire : le mettre en oeuvre !

Si cela fait longtemps, voire jamais, que tu n’as pas pris de temps pour prendre soin de toi, il va falloir batailler pour instaurer ce self care dans ton quotidien. Il y aura plein de moments où ça ne va pas marcher, où tu vas te sentir découragée : prends patience, sois indulgente envers toi-même et les autres.

Petit pas par petit pas, tu vas y arriver.

Avant toute chose, pense à en informer ton entourage. Sois fière et déterminée, parle leur des conséquences pour eux. Essaie de leur faire comprendre qu’eux aussi ont tout à y gagner ;-). Là aussi, prend patience et sache que tu devras répéter, répéter, répéter. Mais plus tu seras déterminée et convaincue, moins il y a aura de la place pour le sabotage, extérieur et/ou intérieur.

Petit à petit. Accepte de viser petit pour aller loin.

Si tu as décidé de te mettre à la méditation, commence par 5 mn. Quand tu y seras arrivée, tu passeras à 7 mn, puis à 10, etc.

Relis mon article sur l’engagement et la persévérance si besoin (cf. lien plus haut). On n’a rien sans rien. Tu ne peux pas exiger que tout change du jour au lendemain si ton quotidien incluait tout sauf toi-même jusqu’à maintenant.

La magie de l’organisation et de la discipline

Donne-toi toutes les chances de réussir : organise-toi !

Surtout si tu n’as pas l’habitude de te mettre en priorité, de prendre soin de toi.

Inscris-le sur l’agenda familial et/ou dans ton agenda.

Ne déroge pas à ton engagement envers toi-même.

Si tu as inscrit de 7h à 7h15 « stretching », tu le fais, point barre. Tu ne commences pas à regarder tes mails, à répondre à ta directrice qui te demande un truc pour hier, parce que ça ne te prendra que 5 mn… ah non ça t’a pris 15 mn, plus le temps pour les étirements, il est l’heure de lever tes enfants pour les préparer à l’école. Dommage.

Si tu fais ce que tu t’es engagée à faire, tu vas amorcer un cercle vertueux qui te boostera, qui t’amènera fierté, satisfaction et volonté d’aller encore plus loin car tu verras les changements dans ton quotidien.

Un petit peu d’aide ?

Si tu as envie de recevoir dans ta boîte mail 5 « activités » bien-être où tu n’as plus qu’à te laisser guider, je t’invite à t’inscrire à mon défi gratuit juste en dessous ! C’est un défi très facile à suivre, mais qui te demande néanmoins de t’engager à le faire jusqu’au bout si tu veux en récolter les bénéfices. Pile dans le thème de l’article 😉

J’espère que ces quelques pistes t’auront montré à quel point il est important de pratiquer le self care, et surtout donné envie de prendre soin de toi.

Je termine par cette citation que je trouve vraiment juste (je n’en connais pas l’auteur)

Prendre soin de soi ne signifie pas

« moi d’abord », mais « moi aussi ».

A bientôt !

Claire

Partager

4
Laisser un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Claire TerrierAlineLaureline Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Laureline
Invité
Laureline

Merciiiii pour ce très bel article, riche de solutions concrètes et hautement dynamisant !! Quel bonheur de te lire Claire ! Quelle bouffée d’énergie et de joie ! Belles vacances à toi 🙂

Aline
Invité
Aline

Merci pour cet article et pour ces e-mails que je lis à chaque réception. Je sens que petits pas par petits pas je grandi tout cela m’apaise. Je prends le temps d’accueillir et de comprendre les choses. J’aime beaucoup ce que vous faites alors merci 🙏

A lire également

Bienvenue

Claire Terrier

Je suis Claire, j’accompagne les femmes à (re)trouver un alignement corps-cœur-tête afin qu’elles puissent vivre pleinement leur vie.

Le plus populaire

A lire également